La nourriture en Norvège

La nourriture en Norvège

Il est temps de parler de choses sérieuses maintenant : la nourriture. J’ai mis du temps à écrire cet article parce que je voulais avoir fait le tour de la question avant de me lancer là dedans. Alors honnêtement même si nous savions que les Norvégiens n’avaient pas une très grande gastronomie, on ne pensait tout de même pas mettre autant de temps à s’acclimater dans ce domaine.

C’est simple, beaucoup de Norvégien disent qu’ici le plat national c’est la pizza surgelée, de la marque Grandiosa pour être exacte. Bref cela ne réjouit pas nos papilles. Et oui, il n’y a pas de plat national en Norvège et pas de restaurants typiquement Norvégiens. Il existe cependant des plats typiques en période de Noël que Radwan s’est fait un plaisir de déguster.

Cependant, en nourriture sur le pouce voire en fast food, on trouve pas mal de choses : tacos, burger, pizza. Toutes les grandes enseignes de restauration rapide sont disponibles.

Qu’est-ce qu’on mange ?

Du saumon et des crevettes

La chance que nous avons, c’est que la Norvège est un pays bordé par la mer. Nous avons donc la chance de profiter de saumon (fumé et en pavé) ainsi que de crevettes à prix défiant toute concurrence. En effet, le saumon doit être entre 50 à 60% moins cher et surtout il est bien meilleur. On a l’impression qu’il sort tout juste de l’eau. Sans parler des crevettes et du saumon fumé qui sont aussi délicieux. Donc en moyenne, on mange entre une à deux fois par semaine des crevettes et du saumon. On fait maintenant nos sandwich quasiment qu’avec du saumon fumé. D’ailleurs quand on rentre en France au bout d’une semaine ou deux, on commence à avoir un petit manque de saumon 🙂

Du pain « Norvégien »

Au tout début, quand j’ai commencé à écrire cet article je voulais mettre le manque de pain français en avant comme quelque chose de très négatif. Finalement, ici il y a du pain complet aux céréales qui est vraiment très bon. Et donc de façon assez surprenante, cela ne nous manque pas tellement. Je ne dis jamais non à une baguette bien fraiche quand je rentre en France mais honnêtement, je suis agréablement surprise par le pain « norvégien ». Et le fait qu’il n’y ait que très peu de (chères) boulangeries m’aide donc pour éviter d’augmenter ma consommation de pâtisserie. Un bon point pour la Norvège donc.

Sinon au delà de ces deux points, nous n’avons pas changé grand chose dans nos habitudes alimentaires françaises. Nous avons le sentiment de mieux manger en Norvège car nous prenons le temps de cuisiner. Nous avons dû aussi nous mettre à cuisiner nos légumes car ici il n’existe pas autant de conserves qu’en France. Ainsi il est très difficile de trouver des haricots verts en boite ou de la ratatouille, nous cuisinons donc tous les deux.

Qu’est-ce qui nous a choqué ?

Le manque de choix

Il y a très peu de choix dans les magasins. Par exemple, il y a une seule entreprise de laiterie, Tine, qui produit quasiment de façon exclusive tous les laitages (yaourts, crème, lait). Après le point positif, c’est que l’on évite de se prendre la tête pour choisir. De plus, il n’y a par exemple que trois boites de conserves de tailles différentes pour le maïs.

Cela nous change grandement des énormes rayons au Leclerc. Je trouve cela bien pour ce qui concerne la nourriture mais par exemple pour ce qui est des shampoings ou autre, le choix en France nous manque.

Les horaires des repas Norvégiens

Il faut savoir que les Norvégiens mangent en moyenne 4 à 5 fois par jour. Il prennent un bon petit déjeuner et d’ailleurs le plus souvent ce petit déjeuner est salé. Ensuite, ils prennent une collation au travail en fin de matinée au alentour de 11h / 11h30. Ce repas est le plus souvent composé de sandwichs. Ce n’est jamais un plat chaud. En rentrant du travail aux alentours de 17h ils mangent. C’est le diner qui regroupe toute la famille avec le seul plat chaud de la journée. Pour finir avant d’aller se coucher (aux alentours de 22h), ils remangent un petit peu. C’est une petite collation à base de pain / soupe.

Certains intercalent même une deuxième pause sandwich en début d’après-midi. Bref ils mangent régulièrement mais souvent en petites quantités. Après cette nourriture en continu est de toute façon compensée aisément par une pratique assidue et régulière d’activités sportives.

Autre tradition culinaire en Norvège : le taco friday ! Et oui le vendredi soir en Norvège, c’est mal bouffe et le plus souvent Tacos. Ce soir là, les enfants ont même le droit de se goinfrer de bonbons. Nous avons donc pris cette habitude et nous voila donc des fans du Taco Friday.

On aurait maintenant du mal à s’en passer…

Comme déjà évoqué précédemment, très clairement, la richesse de la mer Norvégienne nous manquerait. Le saumon et les crevettes à prix très très abordables pour une excellente qualité.

Le brunost

Le brunost est un fromage Norvégien avec une petite touche de caramel. C’est assez surprenant. De mon coté, je ne suis pas forcément emballée par ce fromage mais Radwan est complément fan de ce fromage. C’est la base du casse croute classique norvégien. Du pain complet, du brunost et un peu de jambon. Voilà, vous avez l’en-cas Norvégien par excellence.

Sørlands Chips

Les meilleures chips de la terre : non mais sérieusement ce sont les meilleurs chips de la terre. Sans contestation. Si vous n’êtes pas d’accord, tant pis pour vous. D’ailleurs je m’en fous. Je vous rappelle que c’est notre blog et que si je décrète qu’il existe un concours mondial de chips ce sont ces chips qui gagneront 🙂

Le Kvikk Lunsj

J’en ai déjà parlé dans un précédent article. Ce petit « kit kat Norvégien » est maintenant ancré dans nos habitudes sportives. Je pense sincèrement que le fait de manger ces chocolats en randonnée nous font se sentir comme des petits Norvégiens.

Les Kanelboller

C’est un délice. On adore cela tous les deux. Franchement c’est 100 fois meilleur que les croissants. Oui je sais je détruis une institution française en disant cela mais c’est vrai. Honnêtement c’est délicieux, c’est une petite brioche fourrée à la cannelle avec un coulis de sucre glacé dessus. Notre petit plaisir quand on voyage, c’est de prendre nos petites kanelboller au Narvesen de l’aéroport pour prendre notre petit déjeuner.

Les vaffles

Bah oui on adore les vaffles. Le dimanche, la plupart des cafés de la ville en font. On aime donc bien aller se mettre au chaud dans un café en dégustant nos vaffles. Cela ressemble grosso modo à des gaufres plus fines mais avec une consistance un peu plus importante.

Les Smash

Alors c’est plus une mention à deux de mes beaux frères ! Enfin je pense que c’est plutôt Nabil d’ailleurs qui est fan de Smash. Ce sont des gâteaux apéros 3D (vous voyez ?) qui ont été trempés dans du chocolat. C’est un concept. Personnellement, je ne suis pas trop fan du sucré – salé mais les garçons Chahal s’enfilent les paquets de façon hallucinante. On en ramène entre 5 à 6 paquets à chaque retour en France et d’ailleurs je crois que ma belle-mère en planque un ou deux pour qu’ils durent plus d’une semaine 🙂 J’utilise parfois la même technique avec Radwan (il me dit que ce n’est pas vrai).

Ce qui nous manque…

Et oui malgré le fait que nous ayons trouvé des substituts aux croissants et pain Français, il nous manque encore des choses. La gastronomie Française est tout de même une des meilleures du monde. Voila ce qui nous manque le plus : la viande et la charcuterie !

On aime bien manger des bonnes pièces de viande avec Radwan. Nous sommes donc très frustrés ici de ce point de vue. Déjà il faut savoir qu’il n’existe pas (à notre connaissance ?) de boucher en Norvège. Je trouve que cela donne une bonne indication sur la qualité de la viande. Il est possible de trouver de la bonne viande mais pour un certain budget. Il faut être honnête : ici on ne peut pas acheter de bonnes pièces de viande sans y laisser un bras (ou même les deux tiens). Sérieusement, pour vous donner une idée le prix de l’entrecôte en supermarché est d’environ 250 nok (oui oui 27 € l’entrecôte, en supermarché). Il est parfois plus économique d’aller au steak house du coin que de cuisiner de la viande à la maison.

La charcuterie : j’englobe dans cette catégorie le saucisson naturellement, le jambon, cervelat, andouille, etc. C’est introuvable ou alors pour des sommes délirantes…

On fait donc dans les clichés Français, à part le Fromage et le vin mais je vous rassure cela complète le top 3. Après nous ne sommes pas des inconditionnels du fromage à la base donc on s’en passe facilement. Concernant le vin, on fait un peu d’exportation en mettant de temps en temps des bouteilles dans nos valises et nos visiteurs nous réapprovisionnent également à l’occasion .

Où fait-on nos courses ?

C’est souvent la corvée de la semaine pour moi. Enfin maintenant que nous avons nos habitudes culinaires, cela va mieux mais sinon avant honnêtement je détestais cela. Nous sommes dans l’obligation de faire pas moins de trois enseignes différentes pour faire nos courses. Heureusement, elles ne sont pas éloignées les unes des autres.

On commence tout d’abord par la superette orientale du coin. Il y a d’ailleurs un mec super sympa là-bas qui nous apprécie car ma belle-mère, en une semaine lors d’un précédent séjour, a sympatisé avec lui. Quand il s’agit de nourriture, Maha est la meilleure ! Elle m’impressionne. Bref nous nous approvisionnons en fruits, légumes et fromage libanais chez lui. Les produits sont meilleurs et c’est moins cher.

Après nous traversons le carrefour pour aller au Rema 1000, la grande enseigne de course de Norvège. Il existe d’autre chaines de supermarchés : Meny, Coops, Kiwi, BunnPris mais on va le plus souvent au Rema. Bref au Rema, nous achetons l’ensemble des autres choses qui nous manquent : laitage, sauce, poisson, viande, etc.

Ensuite nous faisons de temps en temps des petits approvisionnements chez BunnPris / Coop pour le saumon qui est meilleur et au Kiwi pour les yaourts (ils ont plus de choix, je ne sais pas pourquoi !).

Bref vous la voyez la corvée ? On fait donc environ 4 magasins pour se fournir. Je pense que cela est dû à notre statut d’expatrié car quand j’en ai parlé avec mes coéquipières, elles se moquaient un peu de moi. Les Norvégiens font tous leur courses au même endroit, comme nous en France généralement, au final. Ceci dit, entre nos exigences Libanaises et Françaises, nous avons besoin de plus de choses.

Quel budget ?

On arrive donc à manger correctement en Norvège mais à quel prix ! En effet, en France on avait un budget nourriture mensuel d’environ 350 € pour deux. À ce prix là, on mangeait bien (de la viande régulièrement entre autre) et surtout nous allions au restaurant 3 / 4 fois par mois en moyenne.

Ici on a clairement un budget de 500 € (à minima) qui passe très vite à 600/700 € si l’on décide d’aller une ou deux fois dans le mois au restaurant. Un plein de course pour une petite semaine de nourriture revient vite à plus de 100 €. Bref c’est le point négatif. Après nous avons ajusté nos habitudes alimentaires et donc finalement, nous mangeons très bien et de façon plus équilibrée.

Pour finir, un truc que je déteste – la tapis roulant qui me s’arrête jamais ! 

Mon article était presque prêt pour la publication mais nous sommes allées faire nos courses hier et cela m’a choqué encore une fois : le tapis ne s’arrête jamais. Une fois les produits « scannés » par le caissier, c’est la course pour remplir ses sacs le plus vite possible pour éviter que ses aliments ne soient écrasés les uns contre les autres au bout du tapis. Non mais sérieux quoi ! Il pourrait pas l’arrêter ce foutu tapis roulant ^^

4 thoughts on “La nourriture en Norvège”

  1. Bonjour, je suis d’accord pour les magasins c’est assez compliqué. Ce qui me surprend c’est ce mélange sucré salé . Un jour j’ai achetée un mélange de noix de cajou, noisette, cacahuète et chocolat , ce qui m’a surpris c’est que c’était salé. Je n’ai pas était fan .
    De même le fromage sucré ça ne passe pas .
    Je n’ai pas testé les 3D chocolat , mais personnellement j’en ai eu assez du mélange sucré salé 😂.
    Ce qui m’a surpris aussi c’est le repas à 17h 😊.
    C’est un pays où il n’y à pas de vol ? Il laisse sac et vélo sans surveillance ,assez surprenant.

    Merci pour cette article cela m’a éclairci sur quelques points.
    Bonne continuation

    1. Bonjour,
      Merci pour le commentaire, effectivement le repas à 17h et ce mélange sucré salé c’est surprenant mais avec un peu de pratique on s’y habitue. 🙂
      Aucun vol et j’avoue que ce comportement est tellement agréable au quotidien que on a du mal a s’en passer.
      Vous avez eu l’occasion de séjourner longuement en Norvège ?
      Bonne journée
      Carole

      1. Bonjour ,
        Je n’ai pas tout vue . Je suis restée que 2mois pour le boulot donc visite éclair 😊
        J’ai eu le temps de voir une aurore boréale . Mais j’y retournerai pour voyager et visiter plus d’endroit . J’aimerais aller vers Tromsø ou Narvik plus au Nord .
        Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *